MESSAGE DE RENTRÉE 2017

Le synode des jeunes du diocèse : tous concernés ?

2017 Message de rentrée

Les dernières années n’ont pas manqué d’orientations et de propositions décidées par le Saint-Père : année de la Foi, année de la Vie consacrée, jubilé de la Miséricorde, JMJ de Cracovie… Dans le diocèse comme ailleurs elles ont donné lieu à de nombreuses initiatives dont le contenu doit continuer de nous inspirer.

A la suite des synodes sur « la vocation et la mission de la famille dans l’Eglise et dans le monde contemporain », le Pape François a publié en 2016 l’Exhortation « La joie de l’amour ». Elle a pris place à côté d’autres documents majeurs : « La lumière de la foi », « La joie de l’Evangile », « Laudato si », auxquels s’ajoutent des textes de volume plus modeste mais dont l’importance n’est pas moindre, comme les lettres publiées pour l’année de la Miséricorde et encore celles sur « Les laïcs messagers de l’Evangile ». Reconnaissons-le : ces documents suscitent un grand intérêt lors de leur parution, mais il reste beaucoup à faire pour nous les approprier et en tirer des orientations à mettre en œuvre. Pas plus que pour les Actes du Concile Vatican II nous ne pouvons nous contenter des résumés et des appréciations des médias.

Au cours de ces années nous avons aussi été sollicités et nous nous sommes mobilisés pour l’accueil des réfugiés. A l’approche de l’élection présidentielle et des législatives nous avons réfléchi et prié, à l’aide des documents du Conseil permanent de la Conférence des évêques et des propositions du Pôle « Solidarité » du diocèse.

A l’automne 2018 se tiendra à nouveau à Rome un synode d’évêques sur « Les jeunes, la foi et le discernement des vocations ». Ce sujet ne laisse personne indifférent. Heureuse coïncidence : l’annonce en a été faite alors que se préparait chez nous le Synode des jeunes du diocèse.

La diversité des multiples suggestions et propositions est un indice de vitalité. Elle n’est pas facteur de dispersion dans la mesure où nous nous efforçons toujours de « repartir du Christ », comme nous le demandait Saint Jean-Paul II en 2001 et comme le Pape François nous le redit après Benoît XVI : à l’origine du fait d’être chrétien, il y a la rencontre avec une Personne, qui donne à la vie un nouvel horizon et par là son orientation décisive.

C’est sur cette base que le Synode des jeunes du diocèse retiendra notre attention au cours des mois qui viennent. Plus encore, notre participation sera sollicitée. Le soutien mutuel par la prière doit pouvoir s’accompagner en effet d’échanges intergénérationnels, sur les thèmes retenus par les jeunes pour leurs assemblées synodales comme sur des questions fondamentales comme celles qui sont abordées par le Saint-Père dans les documents évoqués plus haut.

Ouvert en septembre 2016, le Synode des jeunes du diocèse aboutira à un rassemblement de portée diocésaine le samedi 24 mars 2018, à la veille des Rameaux et de la Journée mondiale de la jeunesse. Dès à présent retenons cette date. Puisque l’Esprit du Seigneur nous fait « membres les uns des autres » nous ne pouvons que nous sentir concernés. Puisse cette démarche, comme tous les projets de nos communautés, nous faire éprouver la joie de la foi, le dynamisme de l’espérance et la fécondité de la charité !

Le 29 août 2017

+ Robert WATTEBLED

Evêque de Nîmes