Denier et inquiétudes ( 30/04/2020 )

Pour répondre partiellement aux questions posées par certains d’entre vous, voici, un bilan comparatif des recettes sur un mois, incluant la Fête de Pâques, pour l’Ensemble Paroissial et la Paroisse de Villeneuve-Les Angles. Ne sont prises en compte que les quêtes des messes dominicales et de Pâques.
Recettes de l’Ensemble Paroissial de la Paroisse Villeneuve-Les Angles :

2019 : 7359, 76 €

2020 : 780 € : cette somme provient des dons spontanés que certains d’entre vous ont faits pour compenser l’absence de quêtes. Qu’ils soient vivement remerciés !

soit une baisse de 89% entre Avril 2019 et Avril 2020 !

Notre Église est en difficulté : afin de continuer d’assurer fidèlement ses œuvres et ses
offices ( messes dominicales, baptêmes,  mariages,  funérailles ) nous avons besoin des dons de chacun et c’est l’objet du Denier de l’Église. La participation va bien au-delà du geste financier : c’est un acte de foi et d’espérance et c’est aussi un devoir pour chaque catholique.

Qu’est-ce que le Denier de l’Eglise ?

Le terme de « denier » est un peu désuet, mais les catholiques tiennent à le conserver, car le Denier n’est pas un don comme un autre. Il ne fait pas appel à la générosité, mais plutôt à un sentiment d’appartenance ou de fidélité envers l’Église.

Le Denier constitue la part la plus importante du financement des traitements, charges sociales, formation, logement et frais pour les prêtres et pour les laïcs en mission.

Comment donner ?

Par carte bancaire :