du 18 au 21 novembre 2017

journee-mondiale-des-pauvres

Rencontres fraternelles

« L’autre est un don »

Pour répondre à l’invitation du Pape François qui a institué la Journée mondiale des pauvres, notre ensemble paroissial propose différentes rencontres auxquelles chacun pourra prendre part.

Samedi 18 novembre – 10h à 12h30 – Villa des Pins
(local du Secours Catholique)

Nous pourrons rencontrer les témoins de 4 associations: Secours Catholique, Solid’air, Mas de Carles, La Passerelle. Présentation des associations, échanges avec les membres présents… apéritif !

Samedi 18 – Dimanche 19

Collecte Nationale du Secours Catholique

Dimanche 19 novembre

Dans l’esprit de ces rencontres fraternelles : Et si nous partagions notre déjeuner ?

Nous pourrions profiter de cette occasion pour inviter à notre table, telle ou telle personne qui, comme le dit l’Evangile, ne pourra pas nous le rendre ?

« Jésus disait aussi à celui qui l’avait invité : « Quand tu donnes un déjeuner ou un dîner, n’invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni de riches voisins ; sinon, eux aussi te rendraient l’invitation et ce serait pour toi un don en retour. Au contraire, quand tu donnes une réception, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles ; heureux seras-tu, parce qu’ils n’ont rien à te donner en retour : cela te sera rendu à la résurrection des justes. » Lc 14, 12-14. 

Lundi 20 Novembre – 20h30 – Clinique Belle Rive

(entrée par le Centre de Jour)

A la rencontre de la Clinique Belle Rive, autour de la maladie psychique avec 3 intervenants : Florence Lesconnec, directrice ; Louis Masquin, neuropsychiatre, et le Père Jean Philibert, aumônier.

Mardi 21 Novembre – 20h30 – Salle Fernand Martin, Villeneuve

Soirée rencontres, témoignages et échanges avec 3 intervenants : Habitat et Humanisme, Welcome et un Aumônier de prison.

Dans le même esprit, mais durant le temps de l’Avent, les enfants du catéchisme et des jeunes de l’aumônerie iront rencontrer des personnes âgées en maison de retraite.

Bien sûr, toutes ces propositions ne sont pas exhaustives ! Il y a bien d’autres formes de pauvretés ou de fragilités qui atteignent toutes sortes de personnes autour de nous, et nous-mêmes parfois. En prendre conscience est un premier pas pour que l’amour du prochain puisse devenir toujours plus effectif.

Retrouvez la version à télécharger du programme ici